Soutien à l’autonomie des personnes adultes (SAPA) et hébergement

Accueil
  ›  
Soutien à l'autonomie des personnes adultes (SAPA) et hébergement
Vous êtes ici:

Au CISSS des Îles, le programme de soutien à l’autonomie des personnes âgées offre les services suivants à la clientèle:

  • Le soutien à domicile (SAD)
  • Le centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD)
  • Les ressources non institutionnelles d’hébergement (RNI)

 

Les services de soutien à domicile (SAD)

Les services à domicile visent à maintenir dans leur milieu, le plus longtemps possible, avec les services requis, les personnes en perte d’autonomie. Quoique la majorité de la clientèle soit composée de personnes âgées de plus de 65 ans, ces services s’adressent à toute personne résidant sur le territoire, peu importe son âge, ayant une incapacité modérée à sévère, temporaire ou persistante, dont la cause peut-être physique, psychique ou psychosociale, et qui doit recevoir à domicile une partie ou la totalité des services requis ainsi que toute personne dont le besoin de soutien est confirmé par une évaluation professionnelle, sur la base des besoins exprimés par la personne et ses proches aidants.

Les services à domicile se traduisent par le biais d’une équipe d’intervenants œuvrant dans les domaines suivants :

  • L’aide à domicile
  • Les soins infirmiers
  • Le travail social
  • La réadaptation
  • Le prêt de matériel
  • Le comité d’accès
  • Le centre de jour
  • L’allocation directe
  • Les services médicaux
  • L’organisation communautaire
  • L’inhalothérapie
  • Le suivi professionnel des usagers hébergés dans les ressources RTF (ressources de type familial) et RI (ressources intermédiaires).

 

Les services d’hébergement en soins de longue durée (CHSLD)

Le CHSLD est un hébergement institutionnel qui s’inscrit dans un continuum de services organisé dans le réseau local de services intégrés des Îles-de-la-Madeleine pour les personnes en perte d’autonomie. Le CHSLD est un « Milieu de vie substitut » au sein duquel des personnes âgées en perte d’autonomie sévère poursuivent leur cheminement de vie. 

Un total de 64 lits se trouve au Centre d’hébergement Eudore-LaBrie, pour l’ensemble du territoire de la MRC des Îles-de-la-Madeleine. Le ratio gouvernemental est de 3 lits par tranche de 100 personnes âgées de 65 ans et plus.

Le Centre d’hébergement Eudore-LaBrie offre une panoplie de services à ses résidents hébergés, et ce, à partir de ses équipes de travail ou en collaboration avec l’ensemble des services du CSSS. Voici un aperçu des services que nous retrouvons au CHSLD :

  • Soins d’hygiène
  • Soins d’assistance et de surveillance
  • Services psychosociaux
  • Soutien aux résidents et aux proches
  • Soins infirmiers
  • Services médicaux et pharmaceutiques
  • Réadaptation physique et ergothérapie
  • Services de loisirs
  • Entretien ménager
  • Transport adapté
  • Service alimentaire
  • Service de buanderie
  • Soins palliatifs
  • Service de pastorale

 

Les ressources non institutionnelles d’hébergement (RNI) 

Les ressources d’hébergement non institutionnelles (RNI) permettent d’offrir une réponse adaptée aux besoins particuliers de  clientèles spécifiques et représentent une alternative d’hébergement « substitut » dans la communauté.

Il existe deux grands types de ressources d’hébergement public et non institutionnelles (RNI) : les ressources de type familial (RTF) et les ressources intermédiaires (RI). Nous parlons ainsi « d’une ressource rattachée à un établissement public et qui, afin de maintenir ou d’intégrer à la communauté un usager inscrit à ses services, lui procure, par l’entremise de cette ressource, un milieu de vie adapté à ses besoins en lui dispensant des services de soutien ou d’assistance requis par sa condition ».

Depuis leur éclosion, les RNI sont devenus des lieux d’apprentissages variés, des milieux de vie où activités, travail, tâches, responsabilités s’intègrent graduellement dans une routine de vie et procurent à la clientèle un sentiment d’accomplissement et de satisfaction.

Ces ressources résidentielles se retrouvent sur l’ensemble du territoire du CISSS des Îles.

Nous retrouvons principalement des résidences de type familial (RTF) communément appelées résidences d’accueil au nombre de 12 dont : 3 ressources de type milieu familial pour les personnes âgées en perte d’autonomie, totalisant 24 usagers hébergés; 3 ressources de type milieu familial pour la clientèle avec problématiques en santé mentale, totalisant 12 usagers hébergés; 5 ressources de type familial pour la clientèle ayant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement, totalisant 26 usagers hébergés.

Une seule ressource sur le territoire des Îles est reconnue comme étant une ressource intermédiaire. Dans ce contexte, nous parlons davantage d’une ressource intermédiaire de type « Maison d’accueil ».

Le CSSS des Îles a la responsabilité de tous les services à la clientèle et des services offerts par les  ressources sur son territoire. Un comité de gestion des ressources non-institutionnelles, formé de gestionnaires venant de différents services (CRDITED, CLSC, SAD et Santé mentale) pour les clientèles en déficience intellectuelle ou trouble envahissant du développement, santé mentale et personnes âgées en perte d’autonomie liée au vieillissement, coordonne l’ensemble du réseau d’hébergement.

L’usager est au centre des réflexions et des préoccupations du CSSS dans la recherche d’une réponse adéquate et de qualité à l’ensemble de ses besoins et de sa situation actuelle. Il a, en outre, la responsabilité d’évaluer les besoins, de déterminer l’ensemble des services requis par l’usager et de l’orienter vers le milieu de vie le plus approprié à sa condition actuelle.

La ressource quant à elle, doit procurer un milieu de vie et offrir des services de soutien ou d’assistance communs et particuliers requis par la condition de l’usager qui lui est confié par l’établissement. La ressource est imputable de la qualité du milieu de vie et des services de soutien ou d’assistance rendus à l’usager. Elle participe au maintien ou à l’intégration dans la communauté des usagers, en leur procurant un milieu de vie stable, adapté à leurs besoins, en leur dispensant des services de soutien ou d’assistance requis par leur condition et en assurant leur protection.