Pratique aux Îles

Accueil
  ›  
Pratique aux Îles
Vous êtes ici:

Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Îles est particulièrement propice à une pratique médicale diversifiée tant par sa clientèle que par ses effectifs. Étant désigné comme région éloignée et isolée par le MSSS, le CISSS des Îles jouit de plusieurs avantages et d’une entente particulière qui permettent une accessibilité, une qualité et une continuité des soins pour le patient et son médecin traitant. La priorité de l’établissement est d’assurer une médecine de qualité tout en maintenant son plan d’effectifs solide et stable.

 

Profil de la pratique 

Le médecin des Îles a l’avantage de travailler en équipe, pour une clientèle très diversifiée, englobant une très grande variété de cas cliniques.

Les avantages de l’omnipraticien désireux de s’installer aux Îles incluent :

  • La possibilité de choisir prioritairement ses champs de pratique.
  • Une pratique globale et variée, incluant les soins de première et de deuxième ligne en milieu hospitalier avec des spécialistes en tant que consultants.
  • Un horaire de travail d’environ 45 heures par semaine pendant 44 semaines par année.
  • Un bureau personnel au sein de l’hôpital.
  • Un groupe de médecine familiale (GMF).

La pratique médicale aux Îles a l’avantage d’être non seulement diversifiée, mais aussi polyvalente. Dans l’équipe de médecins, on trouve des hommes et des femmes de tout âge ayant chacun leur domaine d’expertise particulier. Cette hétérogénéité permet un échange productif entre ses membres et une entraide solide.

Les omnipraticiens partagent leur temps là où leurs champs d’intérêt, ainsi que leurs expertises, se trouvent comblés, mentionnons :

la pratique en bureau, l’hospitalisation, l’urgence, l’enseignement, les soins à domicile, la clinique jeunesse, l’obstétrique, la chimiothérapie, les soins prolongés, les soins palliatifs, la psychothérapie, les petites chirurgies, les IVG (interruption volontaire de grossesse) ainsi que la contraception.

Dans la mesure du possible, le chef de département répartit les tâches des omnipraticiens en fonction de leurs compétences, leurs intérêts ou leurs limites, ce qui permet aux médecins de choisir prioritairement les secteurs de pratique qui leur conviennent. De cette façon, l’équipe médicale maintient un haut degré d’enthousiasme et de satisfaction dans son milieu de travail. Également, cette pratique de groupe fait en sorte que le médecin n’est pas dérangé en dehors des heures régulières de travail, sauf aux heures de garde.

La polyvalence de la pratique est donc de mise aux Îles, offrant une pratique globale qui inclut autant les soins de première ligne et de prévention que les soins de seconde ligne en milieu hospitalier ainsi que les soins de troisième ligne. Les omnipraticiens assument majoritairement les soins de première et de deuxième ligne avec les spécialistes travaillant en tant que consultants.

 

Organisation des soins

  •  Le réseau de santé des Îles, ayant centralisé toutes ses missions en une seule (CLSC, CHSGS, CHSLD et CRDITSA), favorise le regroupement des ressources et des compétences entraînant un haut niveau d’échange de connaissances, une gestion efficace du temps et un meilleur suivi pour le patient.
  • Aux Îles de la Madeleine, l’équipe médicale fonctionne en pratique de groupe visant l’entraide, l’esprit d’équipe et le dynamisme. Ceci permet un partage des tâches équitable et facilite le remplacement lors des absences.
  • Depuis plus d’une vingtaine d’années, le CISSS jouit de corridors de services solides et fiables avec des centres hospitaliers de Québec. Il s’agit d’un réseau de spécialistes consultants de 2e et 3e ligne facilement accessibles pour des consultations téléphoniques ou des transferts de patients pour des soins plus spécialisés. Ces mêmes spécialistes viennent régulièrement aux Îles-de-la-Madeleine à titre de consultants visiteurs.
  • L’unification des équipes médicales de tous ces centres de service a permis, depuis 2004, une centralisation des soins et du suivi prodigués au patient, une répartition saine des tâches ainsi qu’un soutien clérical et infirmier continu. Ceci permet un climat de travail harmonieux, basé sur une entraide multidisciplinaire des soins et services médicaux.
  • Le modèle d’organisation actuel a l’avantage d’assurer l’accessibilité aux services médicaux spécialisés. Le CSSS des Îles s’est lié à l’Hôpital Laval, au CHA (pavillon Enfant-Jésus) et au Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ), ce qui permet, à travers cette équipe fiable et stable, de fournir un accès rapide et efficace aux soins et aux examens spécialisés non disponibles aux Îles.

 

Équipe de soins

  • Le plan d’effectifs est de 22 omnipraticiens et de 11 autres spécialistes actifs.
  • Plus de 60 spécialistes, visiteurs membres associés, assurent sur place des consultations et interventions dans 24 spécialités différentes, selon une grille de visites régulières et planifiées en fonction des besoins de la population.
  • Parmi les spécialistes actifs, nous comptons 3 chirurgiens, 2 internistes, 1 gynécologue-obstétricien, 2 psychiatres, 2 anesthésistes et 1 radiologiste.
  • La Télésanté permet aussi l’accessibilité à d’autres spécialistes.

 

La clientèle 

  • La clientèle des Îles, par son éloignement et son isolement, reste stable ce qui permet un suivi périodique continu de chaque habitant dès l’enfance, favorisant la continuité.
  • Étant une région touristique, sur le territoire des Îles-de-la-Madeleine, on accueille environ 55 000 visiteurs durant la saison estivale, ce qui se répercute sur la clientèle hospitalière et à l’urgence.
  • L’archipel dessert une population extrêmement diversifiée tant en ce qui concerne l’âge des clients que les soins prodigués. Les médecins assurent un suivi périodique dès l’enfance et traitent un éventail de diagnostics incluant les maladies chroniques, les maladies coronariennes, l’asthme, les MPOC, le diabète, les soins palliatifs, le cancer, les maladies mentales, etc.

 

Les installations et les ressources 

Le premier hôpital fut construit en 1939. En 1992, il fut complètement reconstruit pour en faire une installation des plus modernes. Par sa situation géographique particulière, sa population à desservir ainsi que les coûts élevés de transport, le centre vise à s’autosuffire sur le plan de son personnel ainsi que de ses installations. Les bâtiments sont munis d’équipements modernes et fonctionnels afin d’offrir un service à la fine pointe de la technologie. La télémédecine, grandement utilisée aux Îles-de-la-Madeleine, est un outil très précieux pour les consultations cliniques, la formation à distance ainsi que la téléradiologie.

Parmi ses équipements, le CSSS des Îles compte des équipements en imagerie médicale tels : graphie, scopie, téléradiologie, mammographie (le centre est agréé dans le cadre du programme provincial de dépistage du cancer du sein), tomodensitométrie, IRM mobile (Imagerie par résonance magnétique). De plus, il dispose d’une unité de soins intensifs ainsi que d’un module psychiatrique avec chambre sécuritaire.

Voici certains des services offerts à la mission Centre hospitalier de soins généraux et spécialisés (CHSGS)

  • Pharmacie
  • Laboratoire
  • Électrophysiologie : ECG, tapis roulant, Holter, EMG, EEG
  • Inhalothérapie
  • Physiothérapie, ergothérapie, orthophonie, audiologie
  • Nutrition clinique
  • Équipements d’endoscopie vidéo
  • Cabine de photothérapie
  • Lasers ophtalmologiques Yag et Argon
  • Analyse du champ visuel et biométries axiales
  • Bilans urodynamiques
  • Tests d’allergie et patchs tests
  • Émissions otoacoustiques : Dépistage précoce de la surdité chez les nouveau-nés
  • Test de réactivité fœtale
  • Cours prénataux
  • Évaluation du résidu vésical à l’aide du Bladder scan
  • Imagerie médicale : échographie, mammographie, tomodensitométrie multi barrettes, résonance magnétique mobile, fluoroscopie digitale, radiographie.

Parmi les services offerts à la mission CLSC

  • Services médicaux courants dans les quatre CLSC (Cap-aux-Meules, Bassin, Old Harry et Île d’Entrée). Cap-aux-Meules étant le centre principal
  • Maintien à domicile
  • Clinique jeunesse
  • Programmes sociosanitaires (enfance-famille, santé mentale, santé au travail et cardio-vasculaire)
  • Clinique d’enseignement aux diabétiques
  • Le CLSC est accrédité comme centre d’enseignement aux asthmatiques

Le CISSS des Îles a également la mission de centre de réadaptation pour la clientèle présentant une déficience intellectuelle ou des troubles du spectre de l’autisme.

Également, bien ancrée dans l’organisation des soins, la télémédecine donne un soutien précieux pour les consultations cliniques, la formation à distance, la téléradiologie ainsi que les réunions administratives. Plus récemment, le réseau de télécommunications sociosanitaires (RTSS) a fait son apparition dans la région de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Ce réseau est un outil permettant l’échange fructueux d’informations entre tous les centres de santé de la province sous forme de diverses applications multimédias, tels des outils intranet, des vidéoconférences, l’utilisation de carte à microprocesseur, etc. Nous avons également mis en place la Télésanté.

Depuis 2013, l’établissement offre les services de suivi de chirurgies bariatriques.

 

Fiche technique du CISSS des Îles (données 2013-2014)

  • Nombre de lits de longue durée  :  64
  • Nombre de lits de courte durée :    26 + 4
  • Admissions  :  1 198
  • Taux d’occupation en courte durée : 74,6%
  • Naissances :  81
  • Chirurgie – patient :  1 315
  • Population desservie : 12 619, en plus des quelques 55 000 visiteurs en été

 

La rémunération et les mesures incitatives 

  • La rémunération est à tarif horaire ou à honoraires fixes, pour les omnipraticiens, et mixte, pour les spécialistes.
  • Pour connaître la rémunération et les mesures incitatives offertes aux omnipraticiens travaillant aux Îles-de-la-Madeleine, contactez le secrétariat de la direction des services professionnels : sarah.leblanc.archipel@ssss.gouv.qc.ca.