Enseignement

Accueil
  ›  
Enseignement
Vous êtes ici:

Résidence : Le CSSS des Îles accueille des résidents dans le cadre de leur formation en médecine de famille et plusieurs autres spécialités, dont la psychiatrie, la gynéco-obstétrique et la médecine interne. Les stages durent habituellement 8 semaines.

Externat : Le CSSS des Îles reçoit des externes pour leurs stages en région, en médecine familiale, d’une durée de 6 semaines. Il peut aussi recevoir des externes pour un stage à option de 4 semaines, en chirurgie ou en médecine interne.

Pré-clinique : Le CSSS des Îles fait partie du programme de stages d’été en région pour les étudiants en pré-clinique. Le programme SARROS consiste en un stage de 6 semaines durant l’été, qui comprend un volet clinique et un volet recherche. Le volet recherche se qualifie comme un projet à visée informative, catégorisé selon les intérêts personnels ou les besoins de l’hôpital. Ce stage est rémunéré à un taux horaire et l’étudiant est hébergé pendant les 6 semaines.

Le CSSS des Îles accueille aussi des étudiants au pré-clinique en stage d’immersion d’une semaine, au printemps.

Dans chacun des niveaux d’études, l’étudiant est hébergé et reçoit une allocation forfaitaire pour l’alimentation. De plus, dans la mesure du possible, une voiture est mise à la disposition des étudiants.

Stagiaires au CSSS des Îles – été 2005 – De gauche à droite : Michel Dupont, Sroy Lor, Rémi Lavoie, Jean-Philippe Blais, Caroline Grégoire. En bas: Fanny Morin, Krystina Miszkiwzich, Marie-Pierre Chalifoux et Caroline Brochu.

« Allez travailler aux Îles-de-la-Madeleine
Par Caroline Grégoire, Première année d’externatété 2005

Parce qu’il y fait bon vivre. Et donc travailler.
Parce que les rencontres, amicales et médicales ont cette particularité d’être authentiques.
Parce que la pratique s’y démarque par l’autonomie, le partage et la diversité qui la caractérisent.

Après seulement six semaines de stage d’externat, me voilà déjà sous le charme des Îles.

Le CSSS des Îles est un solide établissement de santé qui a su bien s’adapter afin de desservir la population madelinienne. Tous les services de base y sont présents et un partenariat serré avec trois hôpitaux de Québec permet d’offrir les services médicaux plus spécialisés, tout comme la visite régulière de médecins spécialistes.

Mon stage y était divisé en deux volets : un côté clinique et un côté éducation à la population. Pour ce qui est du côté clinique, j’ai eu la chance d’entrevoir la réalité de différents services et types de pratiques tels que l’hospitalisation, la chirurgie, l’ophtalmologie, la psychiatrie, l’urgence et la médecine familiale. J’ai aussi eu la chance de faire quelques visites à domicile. Ces dernières représentent à mes yeux un bon exemple de médecine holistique qui considère le patient comme un élément intégré à son milieu de vie. Cette approche tout à fait humaine, bien ancrée aux Îles-de-la-Madeleine, est le symbole d’une pratique médicale qui sait prendre le temps.

Pour ce qui a trait au côté « éducation du public » de mon stage, j’ai participé à l’écriture de Granules médicales pour le journal local Le Radar. Cette initiative du Dr Alexandre Chouinard offre aux lecteurs du Radar des capsules hebdomadaires, concises et bien vulgarisées, sur les sujets médicaux touchant le plus la population. De plus, j’ai participé à l’enregistrement de Granules médicales pour la radio communautaire, qui seront diffusées quelques fois par jour pendant environ deux semaines, tout au long de l’année. Il fait bon de voir comment les médias locaux s’associent aux professionnels de la santé dans le but d’éduquer et de sensibiliser les Madelinots sur la santé.

Mon stage tire à sa fin et je me surprends déjà à réfléchir à quand et comment je pourrais revenir à cette terre tellement accueillante dans son isolement d’eau et de vent. Je me sens si bien ici, un peu comme si j’avais retrouvé une grande amie. Je vous souhaite aussi ces retrouvailles.

Caroline Grégoire
Première année d’externat »

*** Dre Caroline Grégoire maintenant au CSSS des Îles depuis plusieurs années et a fondé sa famille dans l’archipel.