Ajout d’un véhicule ambulancier aux Îles-de-la-Madeleine pour la période estivale

Accueil
  ›  
Avis
  ›  
Ajout d'un véhicule ambulancier aux Îles-de-la-Madeleine pour la période estivale
Vous êtes ici:

Ajout d’un véhicule ambulancier aux Îles-de-la-Madeleine pour la période estivale

26 juin 2017 Par Il n'y a pas d'étiquette.

Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Îles-de-la-Madeleine, le 22 juin 2017

Le député Germain Chevarie annonce l’ajout d’un véhicule ambulancier aux Îles-de-la-Madeleine pour la période estivale

Afin de mieux répondre aux besoins des Îles-de-la-Madeleine en matière de services préhospitaliers d’urgence pendant la saison touristique, un véhicule ambulancier supplémentaire sera disponible cet été. C’est le député des Îles-de-la-Madeleine, monsieur Germain Chevarie, qui en a fait l’annonce aujourd’hui, au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette.

C’est à la suite de travaux de réflexion qui ont débuté il y a plusieurs mois que la décision de cet ajout saisonnier a été prise. Ce véhicule supplémentaire sera positionné dans le secteur de Havre-aux-Maisons de 8 h à 16 h, sept jours par semaine, et ce, du 25 juin au 19 août. Le choix de ce secteur a pour objectif de mieux couvrir l’ensemble du territoire, notamment en raison de sa position centrale sur le réseau routier de l’archipel et du volume d’appels par secteur.

Citation :

« Je suis très heureux de cette décision, qui montre que notre gouvernement est à l’écoute des besoins spécifiques de chaque région, et tout particulièrement les régions comme la nôtre, où l’affluence touristique en saison estivale triple la population et augmente de manière notable la demande en matière de services de santé et d’urgence. L’ajout de cette ressource permettra de mieux desservir le territoire des Îles, au bénéfice de la population et des personnes qui seront de passage au cours de l’été. »

Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine

Faits saillants :

Ce type d’ajout concerne des régions où l’achalandage touristique estival a un effet notable sur la hausse des besoins en matière de services préhospitaliers d’urgence, comme c’est le cas également à Percé. Il s’agit d’une première expérience pour les Îles-de-la-Madeleine, et celle-ci fera l’objet d’une analyse à la fin de la période touristique, afin d’évaluer l’effet réel de cet ajout temporaire.

Sur le plan financier, cet ajout représente un coût de 100 000 $.

Rappelons que l’organisation des services préhospitaliers d’urgence aux Îles-de-la-Madeleine relève du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie.

CISSS des Îles
À propos de l'auteur

Il n'y a pas de commentaires.



Les commentaires ne sont pas possibles.